La Déroute (2003)

Qu'arrive-t-il lorsque les barrières entre les services de police et les soins en santé mentale disparaissent... lorsque les policiers sont appelés à être des intervenants de première ligne en santé mentale?

La Déroute traite d’un problème crucial affectant les policiers, les survivants psychiatriques, les experts juridiques, les travailleurs en santé mentale ainsi que le public.

Ce documentaire unique a vu le jour après les événements de 1997, lorsque des policiers de Toronto ont tiré et tué Edmond Yu - un survivant psychiatrique en état de crise - à la suite d'une altercation à bord d'un autobus de la ville.

Lauréate de plusieurs prix, la réalisatrice et productrice Laura Sky cherche à savoir s’il est possible d’éviter qu’une situation de crise en santé mentale ne dégénère en violence.

Pour trouver les réponses à ses questions, elle interroge les policiers, les survivants psychiatriques ainsi que plusieurs intervenants impliqués dans des situations de crise. La Déroute documente leurs histoires pleines de franchise, parfois touchantes, et remet en question le système en place tout en cherchant des solutions.

De quelle façon pouvez-vous utiliser La Déroute:

Le but premier de ce documentaire est de favoriser l'échange d'idées et d'information parmi tous les intervenants de première ligne en santé mentale. La Déroute est un outil indispensable pour la formation et la sensibilisation dans : les écoles et les services de police, les programmes d'éducation juridique, les établissements de santé mentale, les organismes travaillant avec les survivants psychiatriques, les forums publics et les programmes anti-discrimination.

La Déroute met en premier plan des expériences réelles, vécues par des gens de différents milieux:

Andria Cowan – est l'un des trois officiers du Service de police de Toronto impliqués dans la fusillade d'Edmond Yu en 1997. Madame Cowan, qui n'a jamais parlé publiquement de cet événement tragique, nous offre un compte rendu personnel de la fusillade et de ses conséquences.

Stella Montour - Nous parle des différents niveaux de préjudices qu'elle a vécus en tant que femme, en tant qu'autochtone et en tant que survivante psychiatrique.  Elle nous décrit les détails de son agression survenue dans un établissement psychiatrique et comment la police a ignoré la situation.

Shaun Davis – En 2000, un jeune homme, souffrant d’une psychose grave déclenchée par une dose excessive de médicaments, provoque un accident d'autobus sur l'autoroute près d’Ignace en Ontario. Un des passagers décède suite à l'accident. La Déroute présente en exclusivité un entretien avec monsieur Davis.

L'Honorable Juge Edward F. Ormston – du Tribunal de la santé mentale de la cour de Toronto mentionne que 25 % de prisonniers souffrent d'une maladie mentale majeure. « Les instituts pénitenciers sont les seuls endroits ouverts 24 heures sur 24 pour les sans-abris souffrant de maladies mentales. » La Déroute visite le centre de détention de Montréal et met à jour les conditions troublantes de l'unité psychiatrique.

 Sergent Alan McKenzie – du Groupe tactique d’intervention (GTI) de Thunder Bay en Ontario affirme que « nous venons d'apprendre une importante et difficile leçon : les survivants psychiatriques en état de crise sont bel et bien en état de crise, ils ne sont pas des criminels ». Les téléspectateurs verront le sergent McKenzie lors d’un exercice d'entraînement particulièrement tendu et réaliste du GTI. À la fin de l’exercice, une résolution avec une personne en état de crise sera négociée avec succès. Mais la question demeure : est-ce que les survivants psychiatriques sont traumatisés par l'apparence militaire de ces escouades tactiques ou est-ce que celles-ci contribuent en fait à une désescalade de la force en offrant une gamme d'options d’intervention aux policiers? La production de La Deroute a été rendu possible grâce à la généreuse contribution financière de : the Law Foundation of Ontario, the National Crime Prevention Partnership Program, the Henry White Kinnear Foundation, the Centre for Addiction and Mental Health, the Laidlaw Foundation, the RBC Foundation, et the Jackman Foundation.